Neuf années de croissance et d'effort

Pour une floraison exceptionnelle !

Cette puissante énergie de l'agave annonce

Une mort prochaine...

Voici l'histoire d'une Agave salmiana ssp. salmiana

Puis de deux et de trois !!!

 

Ce jeune rejet a été planté en 2002.

Chronique 1-1.jpg

Il a résisté au passage de Xynthia en 2010.

Agaves et Xynthia.jpgLe voici le 21 août 2011.

Chronique 1-2.jpg

Puis le 1er septembre 2011.

Chronique 1-3.jpg

Le 4 septembre 2011, la hampe florale mesure 2,6m

à partir du coeur

et 1,2m au dessus des épines terminales des feuilles.

Chronique 1-4.jpg

Le 14 septembre 2011, la fleur mesure  2,9m

au dessus des épines terminales,

il faut ajouter 2,4m pour la hauteur de l'agave,

ce qui nous porte à 5,3m.

Chronique 1-5.jpgChronique 1-6.jpg

Le temps passe, nous sommes le 7 novembre 2011.

La hampe florale mesure 3,6m au dessus des feuilles,

pour une hauteur totale de 6m.

L'hiver approche toujours pas de fleur en vue.

Va t-elle passer l'hiver sans s'épanouir ?

Chronique 1-7.jpg

Et sa voisine un peu jalouse qui décide de fleurir également...

Nous l'appellerons N°2 car un autre événement se prépare !

Chronique 1-2-1.jpg

Nous sommes à la mi-novembre 2011

Sous N°1,

de nombreux rejets développent de petites hampes florales.

Chronique 1-8.jpg

N°2 poursuit son ascension...

Chronique 1-2-2.jpg

Malheureusement N°3 fait son apparition.

Il risque de finir en pulque ?

Chronique 1-3-1.jpg

Mais ces  trois géants sont bien gardés,

Hyla arborea veille sur eux.

Chronique 1 Hyla arborea.jpg

Voilà la fin novembre et l'inflorescence de n°1

continue sa croissance sans pour autant s'épanouir.

Bientôt elle dominera à 7m (6,70m le 24 novembre),

7 rejets fleurissent.

Son voisin n°2 ne semble pas intimidé par

le mois de novembre et sa croissance est rapide.

Hauteur totale 4,30m,

la couleur de la hampe est plus sombre que n°1.

A noter la courbure au fur et à mesure de la pousse,

12 rejets fleurissent.

N°3 conscient d'une fin possible en pulque,

préfère oublier pour l'instant toute tentative de floraison.

Chronique 1-9 et 2-3.jpg

Erithacus rubecula surveille de haut l'évolution des géants.

chronique 1 Erithacus rubecula.jpgTroglodytes troglodytes préfère jouer à cache-cache.

Chronique 1 Troglodytes troglodytes.jpgVoici 2012, tous nos meilleurs voeux de bonheur

pour cette nouvelle année...

Sous le signe de l'Agave bien sûr !!!

Chronique 1 Voeux 2012.jpg

Nous sommes le 6 février, une vague de froid très sevère

déferle sur nos jardins.

Crainte de la semaine à venir avec des gels annoncés

de l'ordre de -6° sans dégel pendant la journée.

Pas de chance pour l'épanouissement de nos fleurs

d'Agave salmiana,

qui restent malgré tout très dignes

en ce demandant ceratinement ce qui se passe !

Espérons de bonnes surprises pour rester obtimistes.

Chronique 1-10 et 2-4.jpg

Gros plan de ce ciel tacheté,

un vol de Branta bernicla bernicla.

Chronique 1 Branta bernicla bernicla.jpgLa neige a fondu, petite sortie pour Oryctolagus cuniculus.

Chronique 1 Oryctolagus cuniculus.jpgRendez-vous avec la lune...

Rendez-vous avec la lune.jpeg

Températures pendant la vague de froid

Donnees du 1 au 15 février 2012.jpg

1er mars, les signes de reprise de croissance

des hampes florales sont apparus.

les fleurs des rejets grandissent.

N°1

Chronique 1-11.jpg

Les golfeurs vont pourvoir à nouveau suivre l'évolution

jusqu'à l'épanouissement...

Enfin espérons !

N°2

Chronique 1-2-5.jpg

Un peu d'actualité avec le combat des coqs,

léger avantage à celui de droite !

Chronique 1 Combats des coqs.jpg

Evolution de la hampe florale entre avril et mai.

Chronique 1-12.jpg

Chronique 1-13.jpg

Chronique 1-14.jpg

Chronique 1-15.jpg

N°1 en Avril cela devient sportif !

Chronique 1-16.jpg

Rien ne stoppera la floraison de ces plantes, les tempêtes
et le froid de cet hiver n'auront laissé aucune trace.

Mai 2012 N°1 à gauche mesure 8,20 et N°2 à droite 7m.

Chronique-1-17 et 2-6.jpg

N°2

Chronique 2-7.jpg

Au fil de l'eau...

un couple d'Anas platyrhyncos platyrhyncos.

Chronique 1 Anas platyrhynchos platyrhynchos.jpg

Une méduse trainant dans nos eaux à cette époque,

Chrysaora hysoscella.

Chronique 1 Chrysaora hysoscella.jpg

Le 2 mai.

chronique-1-18.jpg

Les nuits des 6 et 7 mai.

chronique-1-19.jpg

chronique-1-20.jpg

Le 30 mai.

Suite logique à notre histoire, la floraison commence,

discrète mais vitale pour assurer sa survie.

Les insectes vont se régaler, mais attention au vertige !

La plus grande, n°1,

domine le jardin et le golf du haut de ses 9 mètres.

Est-ce la plus haute hampe florale du monde ?

chronique-1-21.jpg

Le 4 juin.

chronique-1-22.jpg

La floraison commence, jaune,

en espérant une bonne pollinisation.

chronique-1-23.jpg

Comme d'habitude,

les animaux du jardin surpris par le jardinier.

Motacilla alba (Bergeronnette grise).

motacilla-alba.jpg

Strix aluco sylvatica (Chouette hulotte grise).

strix-aluco-sylvatica.jpg

meilleurs-voeux-2013.jpg 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site